This song we used to love

from by Cold Heart Days

/

lyrics

Les lendemains qui déchantent. Ce sentiment d’écrasement au réveil qui révèle un écrasement déjà là. L’alcool a fait son boulot et détruit patiemment l’horreur vécue, patiemment et temporairement. Cette chanson évoque les souvenirs qu’on a tenté d’effacer et qui, comme le mal de crâne, reviennent par à-coups violents dans les tempes. Alors on se rappelle des causes de l’ivresse, de la claque qu’on s’est prise dans la gueule et qui a conduit, bien qu’on sache le mal qu’on subira, à creuser son propre trou. L’expérience de la perte. On ne perd pas quelqu’un puisqu’on ne possède pas l’autre. On perd la confiance. Et si le palais est anesthésié par la gueule-de-marbre, le gout du mensonge, lui, ne quitte pas les lèvres.

credits

from Demo 2015, released October 6, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Cold Heart Days Caen, France

Punk rock / emo punk, Caen, Fr

contact / help

Contact Cold Heart Days

Streaming and
Download help